Fév 25, 2011 | Mexique, Voyage | 17 commentaires

Des requins bouledogues à Playa del Carmen

par

Tout le monde a peur des requins. J’imagine que vous en aurez encore plus peur dans un instant. Pour tout dire, lorsque vous vous baignez de novembre à mars à Playa del Carmen au Mexique, de gros requins bouledogues nagent à environ une centaine de mètres de vous.

Difficile à croire? Tout comme vous, je n’y croyais pas. J’ai donc décidé de vérifier innocemment par moi-même. Ne vous inquiétez pas, j’en suis revenue saine et sauve. Pourtant, pendant un instant j’aurais juré y rester…

C’est en marchant dans l’une des rues de la touristique ville de Playa del Carmen qu’une curieuse affiche attira mon attention: « Bull Shark Diving ». Ai-je bien lu ? Je ne rêve pas. L’une des plus dangereuses espèces de requins s’installe ici durant l’hiver pour profiter de la chaleur de l’eau plus agréable qu’en haute mer. Pour les voir, il suffit d’avoir sa carte de plongeur certifié et beaucoup d’insouciance.

Depuis plusieurs années, quelques boutiques de plongée sous-marine offrent discrètement l’aventure aux touristes. En bref, personne ne crie haut et fort que de gros requins mangeurs d’hommes barbotent dans l’eau à moins de cinq minutes de bateau. J’imagine que si tout le monde le savait, aucune âme sensée n’irait s’y tremper les pieds.

Même si l’instructeur m’assure qu’aucun plongeur n’ait été attaqué auparavant, je ne suis pas rassurée. Apparemment, j’ai plus de chance de mourir par la chute d’une noix de coco que mordu par un requin. Ayant déjà tenté l’expérience avec d’autres espèces de requins auparavant, je ne doute pas de cette affirmation. Ce qui m’inquiète plutôt, c’est de plonger avec cette espèce là en particulier. Je connais la réputation du requin bouledogue et elle n’est pas de tout repos.

Il est considéré comme le plus imprévisible de toutes les espèces de requins. Il est aussi le seul à tolérer l’eau douce lui permettant de remonter les rivières pour se nourrir. Il a déjà été aperçu dans la rivière Mississippi à plus de mille kilomètres de la côte. Fréquentant les eaux peu profondes, il est ainsi responsable de la majorité des attaques sur l’homme. Il peut mesurer jusqu’à 3,40 m et il possède la dentition d’un T-Rex. Or, allez savoir pourquoi, je tente tout de même l’expérience…

Après seulement dix minutes de bateau, nous arrivons au site. Le plan est simple. Nous descendrons au fond et laisserons le courant nous dériver. Les requins viendront nous voir et repartiront aussitôt. Afin de garder une vue périphérique des environs, nous remonterons dos à dos.

Les plongeurs disent souvent qu’un requin qui se montre désire être vu. Son intention n’est pas d’attaquer car il vous prendrait plutôt par surprise. Dans tous les cas, ces requins font peur. Mon guide ayant mentionné qu’ils apparaîtraient brièvement, je m’inquiète de les voir rôder autour de nous depuis vingt bonnes minutes.

Mes battements de cœur résonnent dans l’eau et les requins le sentent. Je m’efforce de garder mon sang-froid tout en combattant de gros rémoras, ces poissons à ventouses qui s’agrippent généralement aux requins et qui me prennent pour l’un d’eux. Voilà que ce damné poisson se met à sucer mes cheveux qui flottent dans l’eau. Je n’arrive pas à le chasser. Je le frappe et le tire par la queue. Rien ne bouge. Il est résolu à manger mon cuir chevelu et par le fait même, me rendre complètement folle! Après quelques minutes, le guide viendra enfin à ma rescousse.

Les cheveux sous le choc et le coeur battant, les requins rodent toujours autour de nous en groupes rapprochés. Je regarde mon manomètre et je réalise qu’il ne me reste plus beaucoup d’air. Il est enfin le temps de remonter à la surface.

Nous formons maintenant un triangle humain et entamons notre remontée. Les requins nous suivent toujours. Ils montent avec nous. Sous nous. Je suis vulnérable. Une grosse tache noire dans l’eau. Un gros rien pour un requin.

Nous sommes maintenant à mi-chemin entre le fond sablonneux et la surface de l’eau. Je voudrais palmer de toutes mes forces vers le bateau. Je ne peux pas. Mes poumons risqueraient d’exploser. Je n’ai pas le choix, je devrai demeurer la proie durant trois minutes supplémentaires.

Nous, plongeurs, formons toujours un triangle en regardant l’horizon. Le courant nous pousse. Il nous sépare tranquillement et m’éloigne des autres à mon insu. Je suis maintenant en retrait. Et voilà qu’un petit curieux s’approche vers moi.

Quelles sont ses intentions? OPTION 1: me manger? OPTION 2: me goûter? OPTION 3: me faire peur? Je ne le saurai jamais. Tout ce que je sais c’est que lorsqu’un requin décide de foncer, il fonce. Vous n’aurez droit qu’à quelques millisecondes pour voir défiler votre vie sous vos yeux. Vous n’aurez même pas le temps d’avoir peur.

Un requin qui charge sa proie c’est droit. Sa queue balaye l’eau de gauche à droite et soudain, on ne la voit plus. C’est un gros nez qui s’avance trop vite. Il charge tel un taureau dans une corrida.

Mon truc à moi. Me mettre en boule. Honnêtement, rien ne l’aurait arrêté s’il avait vraiment voulu de moi. C’est plutôt lorsque le guide me rapprocha brusquement près de lui que ce gros méchant loup dévia de sa route. Un mètre. Un mince mètre de plus et il me mangeait tout cru. Il ne prit même pas la peine d’ouvrir la bouche. Il se rendit sûrement compte qu’une simple plongeuse incapable de gérer son stress n’en valait pas la peine. Mea Culpa.

Si vous voulez toujours tenter l’expérience. Une adresse.

Abyss Dive Center/www.abyssdivecenter.com/ 1er Avenue entre la 10ieme et 12ieme/ Playa del Carmen/ Mexico/ Tél.: 011-52-984-873-2164

 

Écrit par Elizabeth Landry

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée de voyage et des sports nautiques. Elle partage son temps entre Cabarete en République Dominicaine, le Québec et les airs. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Sa boutique #FLYWITHME vous fera voyager à travers le monde !
Vous avez aimé cet article? N’Hésitez pas à nous le faire savoir en commentant ci-bas! Sinon, il y a mes livres pour vous divertir!
ou

17 Comments

17 Commentaires

  1. Marilyn

    WOW! Je m’agenouille devant toi, nettement plus courageuse que moi! C’est de loin la dernière des dernières choses que je ferais dans ma vie. Je pense que je serais morte de crise du coeur avant qu’il me croque anyways!
    Très bon article, belle demoiselle!

    Réponse
    • elizabethlandry

      Merci bella:) Je sais c’est un peu fou. Depuis, je suis plus craintive. Ils sont quand même les plus grands prédateurs de la mer!

      Réponse
  2. Jess

    ahhhh ca m’empeche pas de vouloir le faire ahah malade!

    Réponse
  3. Nathalie Landry

    Mais maudit que t’es pas peureuse la cousine. C’est assez les sensations fortes, tu nous en fait virvre à nous aussi……c’est quand même une belle expérience à raconter. Par contre on est mieux de la savoir après qu’avant que tu fais ce genre de rencontre. Je t’aime Nath xxx

    Réponse
    • elizabethlandry

      Je t’aime aussi:) xxx mais j’espère que je ne t’ai pas trop fait peur pour tes prochaines vacances. Tu sais que tu as plus de chance de mourir frappée par la foudre que par un requin…

      Réponse
  4. Tom SG

    Bonjour, je viens de terminer la lecture de ton post sur la présence de requins bouledogues à Playa del Carmen, où je me rends d’ailleurs en juillet!
    Je trouve que tu as eu beaucoup de chance de plonger au milieu de cette espèce de requins qu’on rencontre assez peu…
    En revanche je trouve très dommage que tu participes à propager cette peur du requin très populaire il est vrai, mais pour autant assez irrationnelle.
    Quelques rappels: l’homme ne figure absolument pas au menu du requin, toutes espèces confondues. La preuve, tu étais au milieu d’eux, et tu es encore parmi nous. Je te rappelle aussi qu’à playa del carmen et alentours on trouve aussi d’autres espèces toutes aussi intéressantes, dont le requin tigre. Combien de personnes se baignent chaque année dans ces eaux? Combien d’accidents? Car ce sont uniquement des accidents!
    On trouve des requins dans absolument toutes les mers du monde, manche et méditerranée y compris! La plupart des gens ont sans doute nagé à proximité de ces animaux sans même le savoir…
    J’ai souvent plongé et/ou nagé en compagnie de diverses espèces de requins sans jamais aucun incident!…
    Alors cessons de propager cette peur qui conduit aujourd’hui à la disparition de certaines espèces.

    En tout cas vivement le mois de juillet, je n’ai jamais vu de bouledogues!!!!

    @+

    Réponse
    • elizabethlandry

      Bonjour à vous,

      Je suis d’accord avec vous sur le fait que l’homme ne figure pas au menu des requins. J’adore les requins et je suis pour leur protection mais néanmoins il faut être conscient des dangers de plonger avec certaines espèces de requins dont les requins bouledogues. Toutes les espèces ne sont pas pareilles mais certaines sont plus dangereuses et imprévisibles et mon article n’encourage donc pas les plongées avec CETTE ESPÈCE.

      Mon expérience avec les requins bouledogues m’a démontré que bien que les attaques sur les plongeurs sont rares et que les attaques sont des accidents, je ne vois pas pourquoi nous devrions nous mettre à risque avec cette espèce imprévisible.

      J’ai plongé avec les requins de récifs aux Bahamas et je ne me suis jamais sentie en danger. À l’époque, je n’étais pas consciente de l’impact du feeding sur les requins mais néanmoins j’ai adoré mon expérience et je recommande les plongées avec ce type de requin. Vous pouvez lire mon article sur le sujet où je porte un différent regard sur eux

      J’ai également plongé avec des requins marteaux aux îles Galapagos et encore là, je n’ai jamais eu peur de mourir de la sorte. Je recommande encore l’expérience.

      Les gens doivent faire la différence entre certaines espèces de requins. Sur les quelques trois cents espèces, je crois que certaines sont plus à risque et nous devons être prudent. Mon expérience avec les requins bouledogues m’a prouvé qu’il ne faut pas se jeter dans la gueule du loup à tout prix.

      Je n’encourage pas les plongées avec les requins tigres sans cage… En 2008, un plongeur est mort au bout de son sang en Floride. Le requin tigre et le requin bouledogue sont des requins plus imprévisibles que d’autres.

      Je n’encourage pas non plus les plongées avec le bouledogue. J’encourage les plongées avec d’autres espèces de requins dans leur habitat naturel.

      Je suis certaine que votre plongée avec les requins bouledogues sera magnifique. Les dangers sont toujours là par contre et il faut en être conscient.

      Sur ce, merci pour votre commentaire pertinent et bon voyage!

      Réponse
      • arthur@sea

        Je suis d’accord avec Tom SG. Les médias relaient cette idée reçue que le requin est dangereux car ça fait vendre (faits divers dans les journaux, films d’horreur,etc).
        Il ne faut pas oublier que la mer est leur territoire, pas celui de l’homme alors il faut respecter le fait que de plonger avec les requins constitue dans l’absolu un risque même minime. Le requin est un animal fantastique à voir évoluer. Il est presque parfait, c’est comme voir un lion en pleine savane. Nous plongeons avec les requins soit parce qu’on est façiné soit parcequ’on veut se faire une poussée d’adrénaline. Le requin Bouledogue de part son imposante stature y contribue. Un peu comme le requin océanique ou le tigre,citron et soyeux. Le requin est curieux mais pas agressif. C’est sûr que dans son élément naturel, si vous vous comportez come une proie (tout seul, le coeur qui bat, la peur qui monte) le requin va le resentir comme une faiblesse et va en profiter.
        Mais au delà de ça arretons de lui jeter la pierre. Aux USA dans les parcs nationaux il y a chaque année des attaques de cougars sur les campeurs.
        Je vais à playa del carmen en septembre et je compte bien plonger pour en voir!!! (avec un peu de chance)

        ps: quand tu racontes ta mésaventure on sent bien la détresse te gagner peu a peu.^^j’espère que cette plongée t’a plut quand même =)

        Réponse
        • elizabethlandry

          Je suis d’accord. J’ai quand même aimé mon expérience ne vous inquiétez pas:)

          Réponse
    • Cas

      Bonjour,
      J’ai lu votre article, mais seulement après avoir plongé aux milieu des requins bouledogues à Playa la semaine dernière ;).
      C’est vrai qu’on ressent bien l’angoissa dans cet article, ce qui peut être compréhensible mais en tout cas pas nécessaire.
      J’avais plongé aux Maldives avec des requins pointes noires, pointes blanches, nourrices, et même gris de récif pour ce qui était des requins un peu plus gros. Ces animaux m’ont vraiment émerveillé par leur aisance, leur grâce et leur majesté dans l’eau.
      J’ai donc été bien excité quand j’ai vu qu’un centre de plongée proposait de plonger au milieu des requins bouledogues ! Le centre de plongée était très pro, et j’ai toujours eu la sensation qu’en suivant quelques règles il n’y avait que très peu de danger de plus que les dangers habituels dus à la plongée habituellement. Le principe est de rappeler au requin que nous ne sommes pas de phoques ni des tortues et qu’il ne nous aime pas : ne pas trop palmer en surface, ne pas s’isoler du groupe, bien regarder de tous les côtés car ce requin communique avec ces congénères donc faire attention à ce qu’il ne nous isole pas de groupe, ne pas bouger au sol pour maintenir une bonne visibilité, ne pas rester trop longtemps en pleine eau (pas de palier en plus du palier de sécurité à 5m), et pour finir le guide avait un manche à balai pour maintenir les requins un peu trop curieux à distance (qui était redoutablement efficace mine de rien !), ne pas agir en proie (ne pas se replier, ne pas fuir, etc.)

      Le côté angoissant de notre plongée est qu’on avait un peu forcé sur les paliers puisque c’était la troisième plongée en 4h et on a donc du rester 14minutes à 5m, ce qui était bien plus angoissant qu’au fond.

      En revanche, vu le monde sur la plage, il pourrait être intéressant de le dire à tous les baigneurs en leur faisant bien peur pour être un peu plus tranquille ^^.

      En tout cas, je conseille vivement cette expérience, un autre site pour info : http://www.phoceamexico.com/

      Réponse
      • elizabethlandry

        Bonjour Cas,

        Merci pour vos informations pertinentes. Je suis contente que vous laissez également le nom de la boutique de plongée où vous avez pu vivre cette expérience… Disons que mon guide n’avait pas un bâton à la main et que les explications que vous venez de fournir n’ont également pas été mentionnées de façon aussi précise. Cela dit, cette expérience reste ma première et dernière en compagnie des requins bouledogues. J’ai vu ce qu’ils étaient capables de faire. Ils ne m’ont pas mordu mais auraient pu le faire tout de même et j’y aurais laissé ma peau. Dans un environnement différent où aucun rémora ne m’aurait agressé les cheveux et bloqué la vue, je conçois que l’expérience aurait été différente. Je crois tout de même que l’on doit être conscient que cette espèce de requins est l’une des plus imprévisibles. Je n’ai pas gardé mon calme et lorsque l’on est agité, les requins le sentent. Mais comment savoir si l’on réagira de façon calme lorsque l’on se retrouve avec un gros requin au beau milieu de la mer?

        Merci encore et bonnes futures plongées!

        Réponse
  5. DaveMau

    Très intéressant comme expérience. Et très bien écrit d’ailleurs!

    Voici le meilleur site que j’ai trouvé au terme d’une recherche rapide sur les requins bouledogues à temps perdu. J’étais curieux quant à leur capacité à faire de long voyages en eau douce (possiblement jusqu’au Dakota du Nord selon certains témoignages difficiles à vérifier: http://www.squidoo.com/redriverbeast ).

    Il y a aussi un paragraphe très intéressant expliquant la relative quiétude des spécimens en eau claire et leur dangerosité en eaux troubles.

    http://sharkuterie.blogspirit.com/archive/2006/04/21/dans-quelle-circonstances-le-requin-bouledogue-risque-t-il-d.html

    Pour ceux que ça intéresse…

    Réponse
    • elizabethlandry

      Merci pour les liens. J’apprécie beaucoup que tu ajoutes cette information:)

      Réponse
  6. TomSG

    Merci pour ton soutien Arthur@sea, pour info je reviens de Playa del carmen et aucun bouledogue à l’horizon… Ils sont là en hiver principalement, d’après les dires des divemasters… Ils en auraient aperçu 2 pendant les 15 jours de mon séjour, c’est tout!
    Mais rassure-toi tu pourras te rabattre sur les requins baleines (TOP!), d’ailleurs je te conseille le club Phocéa Mexico pour le faire (un des seuls avec lequel on peut les approcher en shorty et pas avec un gilet de sauvetage qui t’empêche de nager…) à l’angle de la rue 10 et de l’avenue 1…
    N’hésite pas si besoin d’infos!

    @+

    Tom SG

    Réponse
  7. Boutroux

    Bonjour
    Merci pour ce témoignage
    Je confirme vos propos pour avoir fait la même expérience que vous jeudi dernier
    Le malheur est qu ils les nourrissent, si bien que le jour où cela s arrêtera, ils iront se servir sur la plage….
    Ils étaient 8 . Expériencesà ne faire qu une fois dans sa vie . Pas plus …
    Christian

    Réponse
    • Elizabeth Landry

      Bonjour Christian,
      Ouf je suis heureuse que vous soyez là pour en témoigner. Je n’ai pas peur des requins et j’ai plongé souvent avec eux mais pas les bulldogs surtout lorsqu’ils sont nourris, ils associent la présence de l’humain à te la nourriture. Votre guide n’a rien dit lorsque le requin s’est rué vers vous? Il a trouvé ça normal…? En tout cas, ça vous donne toute une dose d’adrénaline…

      Réponse
      • boutroux

        Bonjour Elisabeth
        Lorsque nous sommes arrivés sur le site de plongée, un plongeur remontait sur son bateau vêtu d’une cote de maille…ils venant de les nourrir. Les plongeurs attendent ce moment car les requins viennent voir s’ils vont avoir encore de la nourriture. C’est une énorme erreur de les nourrir, ils vont devenirs de plus en plus agressifs.
        Je garde néanmoins un très bon souvenir de cette expérience qui restera unique.
        Nous avons qq petites vidéos faites avec une go pro.

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer…

Visite à Las Terrenas – Playa Bonita et dernières nouvelles

Visite à Las Terrenas – Playa Bonita et dernières nouvelles

Ce week-end, j'ai eu la chance d'aller passer deux nuits à Las Terrenas, dans la péninsule de Samaná. J'y étais allée il y a déjà un an et j'avais beaucoup aimé. Encore une fois, dormir à Playa Bonita est aussi agréable. Cette plage accueille pendant le week-end une...

lire plus
Les 10 règles d’or pour devenir agent de bord au Québec

Les 10 règles d’or pour devenir agent de bord au Québec

Toute compagnie aérienne recherche l'employé idéal et cet employé pourrait être vous! Comment donc faire pour être embauché et enfin voler à 36 000 pieds d'altitude? Voici 10 règles qui vous guideront lors de l'entrevue jusqu'à effectuer votre premier vol en tant que...

lire plus

Partagez!

Faites voyager vos amis en partageant cet article!