Où sont passés les hommes courtois du Québec?

par

Un avion est une réplique de la société. À chaque vol, je suis témoin de comportements humains qui représentent assez bien la population.  Il m’arrive à plusieurs occasions d’être choquée par les agissements des passagers mais mon but n’étant pas de les éduquer, je reste impassible et je me contente de leur sourire.

Pourtant, bien que ne puisse pas leur dire ce que je pense, je suis déstabilisée après coup. Je réalise que ce qui me décourage vraiment n’est pas de servir tous ces gens mais de les voir plutôt sous leurs vrais visages. Un visage qui représente la société dans laquelle je vis. Un visage souvent individualiste largement accepté à notre insu.

J’ai évidemment une image en tête lorsque je parle d’individualisme. Je ne désire pas soulever la polémique ici, car bien sûr, plusieurs me diront qu’ils sont altruistes, empathiques et dignes d’être aimés, mais j’ai envie de vous faire part d’un comportement récurrent à bord et qui, à mon humble avis, témoigne d’un manque de respect pour l’être aimé au sein de nombreux couples.

En fait, selon mes observations, un phénomène de non-courtoisie persiste auprès des hommes québécois.

Comment puis-je affirmer une telle chose? Et bien, c’est grâce à un petit test tout simple appelé LE TEST DU VERRE DE PEPSI POUR LA COURTOISIE que j’en suis arrivée à cette conclusion.

Selon mes expérimentations, ce sont les hommes québécois âgés entre 20 et 40 ans qui auront davantage tendance à échouer l’épreuve. En contrepartie, les hommes plus âgés, italiens, anglais ou espagnols passeront haut la main. Il semble que ces derniers soient plus courtois et plus attentionnés envers leur dulcinée que nos hommes du Québec. Allez savoir pourquoi?! L’enquête est toujours en cours 🙂

Mon but n’étant pas de comprendre le pourquoi du comment, je vous laisse le choix d’en tirer vos propres conclusions. Je vous présente donc le TEST DU VERRE DE PEPSI POUR LA COURTOISIE. Une épreuve insignifiante, j’en conviens, mais qui en dit long sur qui vous fréquentez.

LE TEST DU VERRE DE PEPSI POUR LA COURTOISIE

Cette épreuve ne peut être imposée à tous les hommes dans l’avion. Quelques critères d’admissibilité doivent être observés pour être éligibles à ce test.

Critères d’admissibilité:

# 1: Le candidat doit être de sexe masculin.

# 2: Le candidat doit être accompagné de sa compagne, copine, blonde, femme ou maîtresse.

# 3: Le candidat doit être assis à côté de sa compagne. Il doit être assis le près possible de l’allée, la compagne étant la personne la plus éloignée de l’hôtesse de l’air.

# 4: Le candidat et sa compagne doivent boire la même chose.

La première étape consiste à partir avec les chariots dans les allées afin de servir à boire aux passagers. Avertissement: il faut s’user de patience car il se peut que plusieurs d’entre vous ne soient pas admissibles au test.  N’oubliez pas, les quatre critères doivent être respectés. Pas un! Pas deux ! LES QUATRE! En vérité, VOUS êtes celui qui décidera de participer à l’épreuve, et ce à votre insu.

Je vous mets en situation. Disons que vous êtes dans l’avion. J’avance avec mon chariot. Je m’arrête à votre rangée. Vous êtes un homme qui s’appelle Jonathan. CRITÈRE # 1 RESPECTÉ!

Vous êtes Québécois. Vous vivez en région éloignée ou en ville. Peu importe! Vous avez trente-quatre ans. Vous êtes en couple. Marié? Je ne crois pas. Conjoint de fait? Probablement. Vous voyagez avec votre copine. CRITÈRE #2 RESPECTÉ!

Elle est assise près du hublot. Vous êtes assis près de l’allée. CRITÈRE # 3 RESPECTÉ!

Je vous regarde tous les deux et vous demande ce que vous aimeriez boire. Vous me répondez: deux verres de Pepsi. CRITIÈRE # 4 RESPECTÉ!

Ça y est, vous êtes éligible! Le test peut commencer.

Notez que Jonathan et sa copine auraient bien pu boire deux verres d’eau, deux cafés ou deux «je ne sais quoi». L’important c’est que les deux demandent la même boisson.

Je verse du Pepsi dans le premier verre. Comme je suis dans l’allée, il m’est naturellement plus facile de donner le premier verre à la personne qui est assise le plus près de moi. J’évite les déversements sur les passagers en distribuant les liquides ainsi. C’est une simple logique qui me semble assez évidente. J’assume qu’instinctivement tout le monde devrait comprendre ça et faire la distribution par la suite. NON?

Pourtant, Jonathan ne semble pas comprendre le principe. Je lui donne le premier verre de Pepsi. Je le lui donne à lui car il est celui assis côté allée mais aussi parce qu’il est mis à l’épreuve.

Je teste l’attention qu’il porte envers la belle demoiselle qui lui tient la main.  Il a une amoureuse qui l’adore, mais sait-il vraiment qu’elle existe?

Et bien, il semblerait que non! Jonathan, ce beau jeune gaillard québécois, prend le premier verre de Pepsi dans ses mains. Il ne le passe pas. Il le garde pour lui! Ce verre était pourtant destiné à sa belle éloignée. Elle n’a toujours rien à boire et voilà que Jonathan a déjà les lèvres trempées dans le Pepsi glacé! Et sa douce?

Au risque d’accrocher la tête de Jonathan, j’allongerai donc mon bras vers sa dulcinée afin de lui servir le second Pepsi…

Jonathan vient d’échouer au TEST DU VERRE DE PEPSI POUR LA COURTOISIE…

Et vous mesdames? Aimeriez-vous être accompagnées d’un Jonathan?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écrit par Elizabeth Landry

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée de voyage et des sports nautiques. Elle partage son temps entre Cabarete en République Dominicaine, le Québec et les airs. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Elle a vécu en Espagne et en Équateur et compte parmi ses destinations favorites: Hawaii, le Portugal, la Corse, le Brésil et bien d’autres car le monde reste à découvrir.
Vous avez aimé cet article? N’Hésitez pas à nous le faire savoir en commentant ci-bas! Sinon, il y a mes livres pour vous divertir!
ou

Vous pourriez aussi aimer…

Les Bahamas en voilier! Une aventure à mettre sur votre bucket list!

Les Bahamas en voilier! Une aventure à mettre sur votre bucket list!

Il y a quelques étés de cela, j'avais pris un cours de voilier à Québec sur le fleuve. J'avais beaucoup aimé sauf que faire de la voile sur le fleuve ça implique beaucoup de virements de bord car très peu de distance à parcourir (en largeur en tout cas) et pas beaucoup de baignade, vous [...]

lire plus

33 Comments

33 Commentaires

  1. Sergio Ortega

    J’aurais passé le premier verre et pris le deuxième, mais j’aurais fait pareil pas nécessairement pour ma tendre moitié, mais aussi pour un collègue, mon père, ma grande soeur, mon comptable, etc.

    Et je suis Québécois en passant (pas de souche, mais ça ne fait rien) 😉

    Réponse
    • elizabethlandry

      Et bien je me demande si c’est justement parce que tu as d’autres origines que tu aurais été plus courtois. La façon dont tu as été élevé en a sûrement à voir là-dedans. Je suis contente de savoir que tu aurais passé le verre à ton voisin peu importe c’est qui. C’est juste les bonnes manières. Il semble que tu en aies plus que d’autres. Tant mieux:)

      Réponse
      • danoux

        n”importe quoi! tu ne fais que des vols de Québécois? je fais le même boulot! et Québécois et non Québécois se passent les verres! de l’allée vers le hublot!! C’est de stéréotyper tes blogues que de dires des absurdités comme cela en 2011! oh la la! Je croyais que la femme québécoise était plus évoluée que cele par rapport aux femmes européenes qui sont encore soumises a leur conjoints! D’ailleurs, tu devrais rendre juste honneur au métier et changer ce nom stupide de ‘chronique d’une hotesse’ on s’est battu pour faire disparaitre ce nom et tu l’utilise au sens propre dont il était la risée il y a 40 ans….tant qu’a ça , la prochaine étape devrait être comme accepter une bonne claque sur les fesses de la bonne façon!!

        Réponse
        • elizabethlandry

          Bonjour à vous Danou,

          Premièrement, j’aimerais mentionné ici que ce blog est une vitrine que je me suis crée afin de raconter des anecdotes et aventures sur la réalité que je vis à bord. Les histoires que je raconte sont teintées d’humour afin d’être divertissantes. Elles s’inspirent de MA réalité, des gens que je rencontre. J’avoue que je vous envie d’avoir des passagers aussi agréables et tant mieux:)

          Deuxièmement, les commentaires que mes lecteurs laissent sur cette vitrine publique peuvent être de nature négative ou positive, constructive ou non, pour ou contre l’article. Je me dois de les publier et je conviens qu’elles ne peuvent pas plaire à tout le monde. Il convient à vous de lire mon blog ou pas si vous ne l’aimez pas.

          De plus, j’aimerais répondre à vos commentaires.

          Dans mon article sur la disparition des hommes courtois, je parle ici de ma réalité comme femme de 29 ans où les hommes de ma génération me semble moins courtois. Ce manque de galanterie se produit autant à l’épicerie qu’ailleurs. Je crois que le retour à certaines traditions ne ferait pas de tort et de puiser quelques bonnes manières du passé pourraient que faire du bien. Rien à voir avec la soumission des femmes.
          Si les couleurs fluos des années 80 reviennent à la mode aujourd’hui est-ce que ça veut dire qu’on accepte automatiquement tout ce qui s’est passé en 1980?!

          Pour ce qu’il est du nom de mon blog. J’ai choisi ce nom car en France, le mot hôtesse de l’air est toujours utilisé et mes lecteurs sont répartis des deux côtés de l’Atlantique. De plus, j’incarne un personnage… (ce qui me semblait évident) et pour faire cette différence entre mon métier de tous les jours et mes histoires humoristiques j’ai décidé de devenir une hôtesse de l’air. Je crois que l’hôtesse de l’air des années 50 était plus sexy avec son chapeau et ses gants et j’ai le goût de l’être moi-aussi. Je ne promeus en aucun cas la soumission des hôtesses de l’air mais je crois plutôt rendre hommage à mon travail avec intelligence.

          Je vous remercie tout de même de donner vos commentaires
          Toutefois, vous avez piqué ma curiosité… Peut-être pourriez-vous m’en dire plus au sujet de cette bataille qui eut lieu afin de faire disparaître le terme d’Hôtesse de l’air pour Agent de bord? Qui exactement partirent au combat? Un futur sujet d’article pourquoi pas!

          Elizabeth

          Réponse
          • Josée

            Bien répondu Elizabeth! ???

  2. Yves Destination-Terre

    Salut Elizabeth. En fait, je crois que nous, tous Québecois que nous sommes, aurions avantage à prendre exemple ailleurs afin d’améliorer nos bonnes (ou moins bonnes) manies en rapport avec la courtoisie. Nous sommes un peuple “je-veux-être-le-premier-à-être-servi” et ça se ressent et se voit un peu partout. Dans l’avion, au boulot, sur les routes… Enfin, ce qui m’étonne le plus est que le Jonathan en question, s’il n’avait pas été accompagné de sa copine (disons une parfaite inconnu qui aurait commandé la même chose que lui) et bien, il lui aurait probablement passé le Pepsi avec le sourire!

    Bref, je reviendrai toutefois sur le titre de ton article: Où sont passés les hommes courtois du Québec? Réponse: je suis là! Alors bonne journée à toutes et à tous!

    Réponse
    • elizabethlandry

      Ha ha ha… tu as tellement raison. Si ce Jonathan avait été accompagné d’une parfaite inconnue, il l’aurait passé le Pepsi, pour avoir l’air poli. Et si c’était les débuts des premiers amours, il l’aurait peut-être aussi fait. Après 6 mois…il aurait gardé le Pepsi pour lui:)

      Contente de savoir que tu es un Québécois courtois parce que toutes les femmes aiment ça la courtoisie! Bonne journée!

      Réponse
      • Yves Destination-Terre

        6 mois?!?! Je te trouve un peu généreuse… Parfois c’est quelques semaines même!!! Comme quoi le naturel revient très vite au galop.

        Mais sais-tu ce que je trouve le plus étrange dans les relations (et les réactions) humaines? Parfois je fais le test suivant: quand je me promène dans la rue et que le regard de quelqu’un croise le mien, je dis bonjour à cette personne même si je ne la connais pas. Résultat: la personne semble déstabilisée à chaque fois. Pourtant, ce n’est qu’un humain qui en salut un autre. Je me l’explique mal. Mais je crois que nous sommes devenus tellement individualiste avec le temps que nous avons la phobie des bonnes manières.

        Réponse
        • Josée

          Aux États-Unis c’est monnaie courant, les gens te saluent partout, te laissent traverser la rue sans t’écraser, tout le contraire au Québec malheureusement ?

          Réponse
      • Ana

        J’ai été quelque peu surprise Yves par ton commentaire; évidement cela change d’un pays à l’autre mais pour moi il est logique de dire bonjour à n’importe quel personne que je croise dans la rue (je suis française). Peut être es-ce parce que je ne vis pas dans une grande ville comme Paris ou cela serait embetant vu le monde sur les trotoirs… En tout cas je suis d’accord avec toi; ce ne sont que les bonnes manières, dont personne ne veut s’en rappeller ni les appliquer apparement…

        Ps: j’adore ton blog Elizabeth ! Continues à nous faire rire et voyager x) j’aimerais devenir pnc a la fin de mes études aussi et lire tes articles me donne encore plus envie de le devenir malgrès les desavantages et problèmes. Quel métier est parfait de toute façon?

        Bisous, Ana

        Réponse
        • elizabethlandry

          Bonjour Ana,
          En effet, je dois dire que vous les Français êtes très poli pour les bonjours. Bonjour par-ci et bonjour par-là… je me fais même souvent reprendre alors que j’arrive dans un endroit et que j’ai une information à demander… Je dis “Pardon, j’aimerais savoir si…” et la dame de me dire après coup: “BONJOUR”…
          Maintenant, je ne me fais plus avoir et je dis “bonjour” à tout coup. Moi aussi je manque de maladresse apparemment:)

          Merci aussi chère Ana pour apprécier mon blog. Je suis contente qu’il te donne le goût de pratiquer le même métier que moi, avec ses inconvénients et avantages bien entendu:)

          Bonne chance!
          Elizabeth

          Réponse
  3. jess ica nado

    Et voilà un exemple parmis tant d’autres! J’adore Éli, j’espère que tu vas continuer à “tester” les passagers 🙂

    Réponse
  4. annabelle005

    Tout à fait d’accord. Après avoir habité en en France et être revenue au Québec, j’ai été étonnée de constater que certains principes de base de courtoisie ont disparus ou sont inexistants.
    Mon conjoint est Français et il m’ouvre les portes pour me faire passer devant, me tend mon manteau pour m’aider à l’enfiler et me donne toujours son “verre de pepsi” en premier. Il semble super attentionné aux yeux de mes amies, voire old school, mais pour lui, c’est normal. Moi j’adore!

    Réponse
    • elizabethlandry

      En tout cas, tu es bien chanceuse. Et je trouve triste de savoir que tes amies trouvent ça old school d’être galant et attentionné… J’ai comme l’impression à l’occasion que c’est la faute de quelques groupes de femmes qui voulant avoir toute leur indépendance… ont comme rendu les hommes “moumounes”… ils ne savent plus quoi faire! Si l’un d’eux offre un coup de main à une fille pour soulever un bagage, souvent elle refuse! À la fin, le gars doit se dire “Tant pis”!
      Moi je te dis que ton chum est super:)

      Réponse
  5. Yves Destination-Terre

    Je crois que tu touches un point important, car il fut une époque pas si lointaine où on se faisait regarder de travers juste à ouvrir une porte. Ce n’était plus vu comme un geste de courtoisie, la faute de l’indépendance justement. Mais pas plus tard que ce midi, j’ai tenu la porte à une femme qui sortait de la caisse pop et elle m’a dit textuellement: “merci, c’est très gentil de votre part”. Chose certaine, il est en train de se produire un retour aux valeurs d’antan, où certaines femmes comprendront que derrières ces gestes posés par les hommes, il n’y a aucune arrière pensée, sauf l’envie de faire plaisir.

    Réponse
    • elizabethlandry

      Et bien s’il y a un retour aux bonnes manières, je ne serai pas déçue! J’espère que vous avez raison:) Et continuez d’ouvrir les portes c’est tellement un geste simple mais qui fait tellement plaisir! Merci Yves!

      Réponse
  6. audrey l mckee

    hahahaha trop pathetique! lol
    le pire moi j’penses que c les bonbons!!!
    combien de fois t’as le couple encore assis cote-a-cote, mais un des 2 dort, et on passe les fabuleuses menthes a la fin du vol et celui qui ne dort pas au lieu de juste en prendre 2 et le donner plus tard ou qd l’autre personne se reveillera. Non c’est beaucoup trop penser plus loin que son propre nez, vaut mieux s’enligner un bon coup de coudre sur sa compagne ou son compagnon pour lui dire:« hey tu veux tu un bonbon?» ou lui pointé indignement le plateau de bonbons afin que la personne se serve elle-meme!!! repugnant!!!! ca me traumatise de la race humaine a chaque fois!!!

    A+
    Bonnes chroniques miss! c toujours encourageant de voir que vols apres vols y’a bcp de pareille au meme, mais qu’on se comprend toutes et tous! lol 😉 que de peripeties!

    Réponse
    • elizabethlandry

      Ah oui! les bonbons… ce pourrait être un autre article. je le prends en note:) Merci! Ça arrive tout le temps en plus! Au plaisir de te rencontrer enfin un jour!

      Réponse
  7. Yves Destination-Terre

    Message pour Danoux: tout d’abord, il ne faudrait peut-être pas prendre cet article au premier degré. Il faut savoir en capter la subtilité et c’est peut-être cela en fait que vous n’avez pas été en mesure de faire. Pour ma part, je trouve que le titre du blog de Elizabeth est très à propos: Chroniques d’une hôtesse de l’air, ça fait très bien et je ne crois pas que jamais personne ici n’a vue rien d’offensant dans ce titre. Serait-ce mieux s’il fallait le nommer Chroniques d’un agent de bord? J’en doute. Je crois aussi que les lecteurs de ce blog sont suffisamment intelligents pour voir qu’il n’y a rien d’offensant là non plus.

    De plus, qu’il y’a-t-il de si dégradant dans le terme “hôtesse de l’air???” Rien selon moi. Je trouve cela très noble au contraire. Même qu’à la limite je le trouve préférable à celui d’agent de bord. Et puis s’il y a eu des claques sur les fesses qui se sont données par le passé, et bien c’est qu’il y avait des hommes trop irrespectueux pour poser le geste, et des hôtesses qui n’auraient peut-être pas dûe les accepter. Et ne venez surtout pas me dire que parfois elles n’avaient pas le choix.

    En bref, j’aime bien le blog d’Elizabeth (et son titre) et je crois pas que je suis le seul a y prendre plaisir sans trop accrocher sur des articles de la sorte. La nature humaine étant ce qu’elle est…

    À quand ton prochain article Elizabeth? Nous sommes déjà tous très impatient!!!

    Réponse
    • elizabethlandry

      Merci Yves! Que tu viens de faire ma journée! Et non, on ne peut pas faire plaisir à tout le monde! Merci encore!

      Réponse
      • Yves Destination-Terre

        Ça me fait plaisir Elizabeth! D’ailleurs, tu es mon “hôtesse de l’air blogueuse” préférée!!!

        Réponse
  8. dominique landry

    Yves Destination-Terre très bien répondu à Danoux et, Élizabeth, je suis assez fière de ta réponse aussi. Danoux ne serait-il pas frustré ou serait-il une ELLE ? Personnellement, j’adore le titre d’hôtesse de l’air et les photos du blog qui vont avec. Aujourd’hui, en 2011, nous aimons faire aller notre imagination et penser que tout n’est pas toujours vrai comme lorsque nous étions enfants. Ça met du piquant dans la journée. Les mots changent mais la JOB reste la même comme par exemple une agente administrative est tout bonnement notre bonne vieille secrétaire !

    Réponse
    • Yves Destination-Terre

      En réalité, Dominique, comme tu l’as dit, on a essayé pour contrer le passé de trouver toutes sortes de nouvelles dénominations (et nominations!) reliées à l’emploi ppour satisfaire une éternelle catégorie de travailleurs insatisfaits. Mais à la base de tout, et malgré les mots, rien ne sera jamais aussi important que le respect envers les autres. C’est la même chose pour le préposé à l’entretien d’aujourd’hui, qui dans notre jeunesse était ce bon vieux concierge!

      Réponse
  9. Ken

    Très chère Elizabeth
    Je raffole de tes petits tests et mises en situation. Cependant je n’ai pu me soumettre à ce dernier petit quiz puisque je ne fréquente pas une femme qui boit du pepsi, c’est un de mes critères de sélection. Par contre, si la situation se présente et que tu me tends ledit breuvage pour ma compagne, puis-je te demander ton numéro de téléphone et rester dans la colonne des hommes courtois??

    Réponse
    • elizabethlandry

      Bonjour mon cher, et bien si vous étiez assis avec votre compagne dans l’avion et que vous me demandiez mon numéro de téléphone, ce ne serait pas très courtois pour votre compagne…ne croyez-vous pas?

      Réponse
  10. Cloud bouncer

    A ce cher Danoux (choux) qui ne s’est pas encore extériorisé… Mon cher agent de bord, quelle bataille as- tu vraiment livré si ce n’est que de faire un travail antérieurement effectué par la gente féminine a 95 % et exiger par orgueil de ne pas se faire appeller Hôte de l’air! Bien sûr moins beau et masculin n’en déplaise Danoux, les Chroniques de Mme se veulent un brin d’humour dans un travail pas toujours facile…et sont un reflet de notre société et des autres également que nous avons l’occasion de côtoyer quotidiennement au travail. Par curiosité, avez-vous tapé Chroniques hotesses de l’air ou Chroniques agent de bord pour tomber sur ce site rafraichissant? En avion, donnes-tu le Pepsi a ton chum avant, ou apres?
    Comme diraient nos cousins en France, bonne continuation!

    Réponse
  11. nostromos

    Finger in the nose ! Je sais que je l’aurais passé car il rejoint un autre test dans le même esprit qu’il vous faut absolument essayer lors d’un premier rencart pour tester votre accompagnatrice car il peut en dit long sur sa personnalité.
    Pour ce test, il vous faut ouvrir la portière de votre vieille voiture côté passager (jusque là tout est normal sauf si déjà vous n’êtes pas courtois). Pour rejoindre le volant vous faites le tour de votre véhicule (pas à la “Starsky et Hutch” bien sur cf : http://www.youtube.com/watch?v=AjLqtioEpm8). Si votre dame s’est penchée pour lever le loquet de la portière avnt que vous n’ayez mis la clé dans la serrure c’est qu’elle vous estime.

    Réponse
    • elizabethlandry

      J’adore votre test! Mesdames, soyez courtoises aussi 🙂

      Réponse
  12. Alain Léveillé

    Ça doit être tentant de renverser le deuxième verre sur le premier candidats ….oups scuser. Mais je comprends très bien votre point de vue mais je ne suis pas qualifiable car j’aurai bientôt 60ans .

    Réponse
    • Elizabeth Landry

      haha! Peut-être qu”un jour j’essaierais votre conseil haha!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Soyez le parfait passager!

En partageant cet article auprès de vos amis, L'Hôtesse de l'air voyage encore plus à travers le monde! Merci!