Juin 7, 2019 | Anecdotes | 7 commentaires

Ça m’énerve! Section CAFÉ & CRÈME

par

Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, lorsque je passe au service à l’auto chez Tim Hortons, ça ressemble environ à ça:

 

« Bonjour bienvenue chez Tim Hortons! Qu’est-ce que je peux vous servir? »

 

Moi: « Bonjour! Je vous prendrais un café avec deux crèmes s’il vous plaît! »

 

« Ça sera tout? »

 

Moi : « Oui merci! »

 

« Ça fera 1.56$. Passez au prochain guichet merci! »

 

Rapide, précis et efficace. Mon café, je le prends toujours de la même manière. Deux crèmes, sans sucre. Pour la plupart des gens, c’est la même chose. L’un ne prend pas un café noir un matin et l’autre matin avec du lait.

 

Notre café, on le garde pareil à vie! À quelques exceptions près.

 

 

 

 

Ainsi, lorsqu’on passe au guichet à l’auto, on précise en même temps notre «assaisonnement» de café à la dame au comptoir. On l’a toujours pris ainsi. Pourquoi attendre pour y penser? Allez hop! On active et on continue notre route le plus rapidement possible!

 

Pour avoir déjà été assise côté passager dans la voiture de plusieurs de mes amis, tous semblent agir ainsi au guichet à l’auto. Même chose pour ma mère. Mon père. Ma sœur. Mon frère. Le village au complet…

Que ça soit au Tim. Au McDonald’s. Au Dunkin’ Donuts. Je vous le dis, on a tous compris le concept du rapide, précis et efficace.

Maintenant, j’ai remarqué que dans un avion ça diffère considérablement. En bref, il n’y a aucune similitude!

Moi qui pensais que les humains étaient à leur plus naturel dans un avion. Que leurs manières en société se réfléchissaient de façon identique une fois à bord.

Parce que si l’un regarde la télé sur son divan, le ventre à l’air, les miettes de chips éparpillées sur son sofa avec en bonus ses pieds aux ongles d’orteils mal coupés étendus sur son gros pouffe, imaginez de quoi cet homme aura l’air une fois dans l’avion? Identique! Même qu’en bonus, il empestera des pieds.

@passengershaming

 

Cette théorie, la théorie que les humains se montrent à leur plus naturel dans l’avion, s’était toujours avérée véridique. Sauf pour le café.

 Ici, c’est plutôt le phénomène du désir d’attention qui fait irruption pendant le service de café. L’odeur dudit liquide apporte une soif d’être chouchouté. On oublie nos bonnes manières au Tim Hortons. On les balance par-derrière, trois rangées plus loin. Jusqu’aux toilettes dans la queue de l’avion.

Le mot CAFÉ devient alors synonyme de chouchoutage. On demande de l’attention et coûte que coûte on va s’arranger pour l’obtenir.

 Ça va comme suit :

Moi : « Bonjour, que désirez-vous boire? »

Passager : « Je vais prendre un café »

Vous remarquerez qu’ici la personne omet de me dire avec quoi elle prend son café.

@lhotessedelair

 

 

Basé sur l’expérience concluante du guichet à l’auto, mon instinct conclut donc que cette personne ne prend rien dans son café et je me permets de passer au prochain passager. Et là, WOH! Une main se lève.

 

« Je vais prendre une crème. »

 

J’offre la crème et poursuis ma route.

 

WOH! Un cri se fait entendre!

 

« Avec du sucre! »

 

J’offre le sucre et poursuis ma route.

 

WOH! WOH! Un rugissement!

 

« Avec le petit bâtonnet pour brasser… »

 

Le monde est en crise. En crise d’attention! Et le CAFÉ dans l’avion est une grande porte ouverte pour tout passager qui cherche à combler ce vide immense.

 

Avec les années, j’ai tenté plusieurs techniques pour corriger la situation. Pour que les requêtes m’arrivent au même moment. Mais rien ne semble fonctionner.

 

Même en demandant précisément : « Vous prenez quoi dans votre café? » l’un réussit à hésiter pour ensuite me demander une crème, l’une à une, séparément, à intervalles de longues éternelles secondes.

 

Sans hésitation, je saute aujourd’hui sur l’occasion. Avant MON prochain vol. Et surtout avant LE VÔTRE…

Vous prenez quoi dans votre café?

AMEN!

 

Écrit par Elizabeth Landry

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée de voyage et des sports nautiques. Elle partage son temps entre Cabarete en République Dominicaine, le Québec et les airs. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Elle a vécu en Espagne et en Équateur et compte parmi ses destinations favorites: Hawaii, le Portugal, la Corse, le Brésil et bien d’autres car le monde reste à découvrir.

Vous pourriez aussi aimer…

Souvenirs d’escale: La leçon de vie de Madame Crown Royal

Souvenirs d’escale: La leçon de vie de Madame Crown Royal

En route vers Manchester. À 36 000 pieds au-dessus de l’Atlantique. On s’affaire au Duty Free. Vous savez le moment où l’on passe dans l’allée avec notre magazine de produits à vendre et qu’en annonçant DUTY FREE à voix haute à travers l’avion, nous vous réveillons et...

lire plus

7 Comments

7 Commentaires

  1. Alain

    Ah la faune humaine … il faut travailler avec le public pour savoir tout ce que cela engendre …les voyages en avion rime pour plusieurs avec le mot vacances ont dirait alors qu’ils mettent leurs cerveau à off, encore chanceux qu’ils partent avec leurs téléphones intelligent car c’est souvent la seule forme d’intelligence qui soit, alors moi je vous dit bravo pour votre patience et votre sourire !

    Réponse
    • Elizabeth Landry

      merci Alain! Oui je pense bien que lorsqu’on part en vacances on met également notre cerveau en mode vacances. On apprend donc à vivre avec mais des fois ça titille la patience:) Au plaisir!

      Réponse
  2. Carole

    Ahahah
    C’est fou ça. J’ai pu remarquer quelques fois ce phénomène. Mais c’est drôle de voir à quel point c’est généralisé.

    Réponse
    • Elizabeth Landry

      en tout cas c’est généralisé dans l’avion il n’y aucun doute là-dessus:) un jour qui sait ça changera peut-être… je le souhaite! au plaisir de vous servir à bord:)

      Réponse
  3. Helene

    Trop vrai! !!!

    Réponse
  4. Nicolas

    Après 19 ans en effet c’est toujours la même chose et aucun truc ne fonctionne ?

    Réponse
    • Elizabeth Landry

      ouf je suis découragée! haha!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Soyez le parfait passager!

En partageant cet article auprès de vos amis, L'Hôtesse de l'air voyage encore plus à travers le monde! Merci!