Avr 12, 2020 | Chroniques, Pratique | 2 commentaires

Que font les agents de bord durant le confinement? 10 activités qui vous surprendront tout en restant à la maison!

par

Rien ne vous surprendra si je vous dis que la majorité du secteur aérien est complètement à plat, voire littéralement mort depuis avril pour cause du COVID-19. Les avions sont au sol, du jamais vu et les agents de bord aussi.

En ces temps de confinement, j’ai demandé à mes collègues comment ils comblaient leur temps libre afin de vous faire profiter de leurs suggestions. Peut-être que vous apprendrez à jouer sous peu le Ukulélé…

 1. Ne rien faire!

Vous avez bien entendu. Rien faire! On dirait que depuis le confinement être extra productif est presque devenu la norme alors qu’on a aussi le droit de se la couler douce.

Ma collègue Annabelle résume bien son état:
Étant une grande sportive, alternant plusieurs emplois et études depuis mon adolescence… et bien pour vrai, c’est la première fois que je ne fais rien!  
Je dors comme jamais. Je regarde mon ventre devenir un peu plus rond de jour en jour.  J’abuse de ma douche. Ma robe de chambre est mon seul habit depuis presque 2 semaines…
Je me prépare mentalement à aller courir, mais ça ira à la semaine prochaine 

Effectivement, notre désir de performance a le droit de prendre une pause quelques fois!

 2. Poursuivre ses études

Bien oui, il y a des agents de bord qui terminent un baccalauréat ou même une maîtrise! L’école est bien fermée physiquement mais cela ne veut pas dire que les devoirs sont terminés. Par exemple, il y a Lilly qui prend du temps pour peaufiner son sujet de maîtrise (les impacts des mines et pipelines sur les Autochtones du Canada), un sujet qu’il doit en avoir long à dire!

Line pour sa part a suivi une formation pour être conseillère en Fleurs de Bach. Élixirs naturels pour calmer l’anxiété, l’insomnie, les dépendances, etc… 

 Et attention ! Il y a aussi Valérie qui continue ses cours à distance pour devenir thanatologue! Il va s’en dire que si une urgence survenait à bord, pas de risque pour qu’elle perde son sang froid… On vole ensemble? 

 

 

3. Apprendre à faire du pain avec Ricardo

Semblerait que dernièrement une bonne partie de la population Québécoise s’est adonnée à faire du pain grâce à Ricardo. Les membres d’équipages aussi!

Voici la recette. 

4. Faire son jardin et préparer ses semences

Je n’ai pas de jardin et je n’ai aucune idée de comment procéder mais plusieurs de mes collègues semblent être de vrais pros dont Brianna qui a commencé son jardin dans son garage en faisant pousser du Kale, des tomates, du basilic.

Jolyane de Joly Produits prépare pour sa part ses semences qu’elle achète à la Ferme Tournesol ou au Jardin de L’écoumène.

5. Peinturer ses Converses à son goût

Il n’y a rien comme une activité artistique pour passer le temps. Par exemple, qui aurait pensé peindre ses Converses pour leur donner un nouveau look! C’est ce à quoi Michèle s’adonne ces temps-ci. Elle a même fait comme JiJi Jackets et a modifié sa vieille veste en jeans en l’arborant d’un tissu tiré d’une vieille sacoche mexicaine. Comme quoi les choix créatifs sont infinis. Suffit seulement d’y penser ou de visiter Pinterest.

6. Créer pour aider en temps de crise: Crochet & Madame Chouette

Les agents de bord sont bourrés de talent mais ça on le savait déjà haha!

Plusieurs continuent donc lors du confinement de développer leurs petites entreprises artistiques et même de créer pour inspirer la bonne humeur. C’est d’ailleurs le cas de Geneviève de Palm & Pine qui a crocheté de jolis arcs-en-ciel pour mettre du «Ça va bien aller » dans nos journées.

Caroline pour sa part continue de fabriquer ses magnifiques poupées Madame Chouette qu’elle confectionne avec du tissu recyclé. Elle m’a même raconté que lorsqu’en escale, il lui arrivait de transformer sa chambre d’hôtel en studio de création. Comme quoi la passion ne nous quitte jamais.

En attendant, elle s’est inspirée de la tendance Covid-19 pour créer des masques protecteurs un peu plus fashion. Vous pouvez la contacter sur sa page Facebook ou Instagram pour vous en procurer.

 

7. Apprendre une langue

Les langues sont des atouts lorsque l’on travaille dans l’aviation. Chapeau à Brianna qui pour sa part a commencé à apprendre le grec, une langue qui me semble tellement difficile! Tout ce que je connais au grec sont les premiers mots que j’entends lors des annonces à bord effectuées sur les vols vers Athènes. Ça va comme suit: KYRES KI KIRI !(kyríes kai kýrioi) qui veut dire Mesdames et Messieurs. Après cela, je ne comprends plus rien! 

Pour ceux qui aurait le goût de se mettre à l’italien, au grec ou à une autre langue, Duo Lingo semble tout indiqué pour vous aider.

Il y a aussi Italki qui propose une approche plus interactive avec un vrai professeur en leçons individuelles.

Sinon il y aura toujours celle de Johnny Depp dans Cry Baby…laughing

 8. Jouer du Ukulélé

C’est lors d’un voyage à Hawaii que Joannie s’est procuré un Ukulélé pour apprendre à en jouer. Malheureusement 4 ans plus tard, elle ne sait toujours pas comment faire. Mieux vaut plus tard que jamais!

Liens utiles : Ukulélé MasterClass & Les 11 accords essentiels du débutant à l’ukulélé

9. Virer fous à cause des enfants 100% à la maison

Ça l’air que ça arrive…  au moins vous ne pourrez pas dire que ça n’occupe pas votre temps!

10. Faire du Macramé

Mon activité favorite des derniers temps. Je m’installe sur mon balcon et j’oublie le temps qui passe. J’ai pris plaisir à tresser des pochettes en macramé qui sont utiles pour le rangement.

Je vous invite à vous abonner à mon tableau Pinterest pour voir où je trouve mon inspiration.

J’ai acheté ma corde sur Amazon. Voici deux choix que j’aime:

1. Cordon Naturel pour macramé de 3 mm de 219 verges 

2. Cordon de plusieurs couleurs de 3 mm

Je vous conseille aussi les tutoriels de Lots of Knots, une Canadienne qui vend également tout le matériel nécessaire pour vous y mettre alors pas d’excuses!

Ma dernière pochette en macramé

Et vous que faites-vous pour passer le temps? Suggestions films ou lectures les bienvenueslaughing

Pour ma part, je suis allée jouer à l’exploratrice et ça ne s’est pas si bien terminé…

Un gros merci à mes collègues pour le partage de ces activités!

Écrit par Elizabeth Landry

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée de voyage et des sports nautiques. Elle partage son temps entre Cabarete en République Dominicaine, le Québec et les airs. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Sa boutique #FLYWITHME vous fera voyager à travers le monde !
Vous avez aimé cet article? N’Hésitez pas à nous le faire savoir en commentant ci-bas! Sinon, il y a mes livres pour vous divertir!
ou

2 Comments

2 Commentaires

  1. Mél

    merci pour l’idée d’apprendre une langue! J’viens de m’inscrire sur Duo lingo pour apprendre l’espagnol… ça servira pour un prochain voyage à Cuba! 😀

    Réponse
    • Elizabeth Landry

      Ah super ! Je suis bien contente que cet article t’aie donné le goût d’apprendre l’espagnol et ce n’est pas une langue dont tu ne te serviras pas. Très utile! Bonne chance dans ce nouvel apprentissage:) Hasta luego:)

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer…

Les 10 règles d’or pour devenir agent de bord au Québec

Les 10 règles d’or pour devenir agent de bord au Québec

Toute compagnie aérienne recherche l'employé idéal et cet employé pourrait être vous! Comment donc faire pour être embauché et enfin voler à 36 000 pieds d'altitude? Voici 10 règles qui vous guideront lors de l'entrevue jusqu'à effectuer votre premier vol en tant que...

lire plus

Partagez!

Faites voyager vos amis en partageant cet article!