Un week-end en Islande – Quoi visiter depuis Reykjavik?

Un week-end en Islande – Quoi visiter depuis Reykjavik?

Vous êtes nombreux à planifier vos vacances pour fuir la neige. Sans doute à votre menu : tout-inclus dans le Sud. Mais pourquoi ne pas faire différent en visitant l’Islande et ses merveilleuses aurores boréales?

Je vous propose aujourd’hui de vous rendre dans ce pays mythique où tout semble irréel. Envolez-vous vers la capitale la plus septentrionale au monde : Reykjavik.

Vous voyagerez donc en basse saison, serez en mesure d’éviter les foules et d’apercevoir un spectacle naturel seulement visible au-delà du cercle polaire : les aurores boréales.

 

Jour 1 -Arrêt au Blue Lagoon et Reykjavik

Pour un long week-end, envolez-vous de Montréal le mercredi soir. Vous vous poserez en Islande avant l’aube le jeudi matin.

Plusieurs agences proposent des trajets de bus vers le centre-ville avec un arrêt au Blue Lagoon (environ à mi-chemin).

Les voyageurs rusés auront préalablement réservé une heure d’arrivée dans cette station thermale sans quoi, vous risquez de vous cogner le nez à une piscine complète.

Réservez dès la première heure (le site ouvre à 8 :00 en hiver), vous pourrez éviter la foule de l’après-midi.

Le soleil ne s’étant pas encore pointé à l’horizon, vous serez parmi les premiers à pénétrer dans ce qui semble être un cratère submergé d’une substance d’un bleu aqua à rendre jaloux les plus belles plages de Thaïlande. Avec la vapeur émergeant du lagon et les champs de lave sur les pourtours, vous aurez carrément l’impression de débarquer sur une autre planète.

 

?? Blue Lagoon! – #wowair #wowstopover #bluelagoon – @bluelagoonis

Une publication partagée par WOW air (@wowair) le

Astuce: Apportez vos serviettes/peignoirs/sandales. Le site en propose à la location, mais ils feront augmenter considérablement votre facture. Le prix d’entrée se situant déjà autour de 70$.

Vous pourrez dîner sur place, les quelques restaurants proposent une entrée de soupe de langoustine à ISK 2700 (32$) ou encore un plat de morue à ISK 4500 (53$). Il y a aussi un snack-bar sur place qui offre des sandwichs et rafraîchissements à prix raisonnables…

Quittez le site en après-midi pour vous reposer à votre hébergement au centre-ville de Reykjavik. Profitez des restaurants de la capitale qui proposent diverses spécialités locales : Ragoût d’agneau, soupe de poisson, baleine et autres macareux.

Jour 2 et 3

Plusieurs excursions vous sont proposées au départ de Reykjavik, il suffit de choisir l’itinéraire qu’il vous convient le mieux.

Par contre, si vous êtes plutôt du genre indépendant, partez explorer la côte sud et conduisez jusqu’à Vik pour découvrir les plages de sable noir ou encore rendez-vous à Geysir pour être témoin du puissant jet du Geyser sur place (toutes les 5 à 8 minutes).

Non loin de là, les puissantes chutes de Gullfoss offrent aux visiteurs une vue panoramique sur ce qui représente une des beautés naturelles islandaises.

Faisant également partie du « Golden Circle » , le circuit le plus touristique d’Islande, le parc national de Thingvellir abrite la limite entre les plaques tectoniques nord-américaines et eurasiennes.

@travelsofsophie

Et tant qu’à descendre au sud, faites un arrêt pour voir la fameuse épave d’avion qui s’est écrasée sur la plage de Sólheimasandur en 1973. Pour plus d’informations de comment vous y rendre voici un lien tiré du blogue Miles&Loves.


♦ Agences qui offrent des tours depuis Reykjavik : GrayLine Iceland / Reykjavik Excursions / ou Go to Iceland incluant visite de l’avion abandonnée


Les aurores boréales

C’est en soirée que le pays des Vikings offre son plus beau tableau. En sortant de la ville, et avec un peu de chance, un véritable ballet de lumières nordiques s’offre à vous. La Voie Lactée enfile donc ses plus beaux habits par temps clair une fois la nuit tombée. Divers sites internet affichent des prévisions d’aurores boréales qui sont à leur plus fort seulement quelques jours par mois. Également on vous propose les meilleurs endroits pour vous positionner afin d’avoir la meilleure vue.

 

Repartez le dimanche après-midi les yeux éblouis, la tête remplie de souvenirs mémorables et les cartes mémoires débordantes de vos plus beaux clichés de ce pays encore méconnu qui possède quelque chose de lunaire.

Certes, cette fin de semaine vous coûtera sans doute autant sinon plus qu’une semaine dans le sud.

À votre retour, vous ne serez assurément pas plus bronzé qu’avant votre départ, mais provoquerez l’envie et la jalousie de vos collègues et amis !

Même Justin Bieber y est allé! 🙂

[vsw id=”PfGaX8G0f2E” source=”youtube” width=”425″ height=”344″ autoplay=”no”]


Vous y rendre

La compagnie à rabais Wow air offre de très bons prix pour vous envoler vers Reykjavik, la capitale islandaise.

Le prix payé lors de ma plus récente escapade : 279$ aller-retour, taxes incluses. Ce prix n’inclut qu’un maigre bagage à main, mais si vous portez sur vous manteaux et bottes, c’est très réalisable pour une fin de semaine.

Icelandair et Air Canada offrent également des liaisons entre le Canada et l’Islande en haute saison. Les prix sont plus élevés mais incluent toutefois une franchise de bagages ainsi qu’un lunch servi à bord.

L’hébergement

Évidemment, vous devrez débourser une somme considérable de votre budget pour vous loger. Les hôtels de Reykjavik sont chers (même en basse saison) et offrent un confort plutôt modeste. Plusieurs appartements et maisons sont offerts à la location sur AirBNB à prix raisonnable. Un simple lit dans un dortoir d’auberge de jeunesse pourrait vous coûter plus d’une cinquantaine de dollars la nuit.

Bon voyage!


À propos de notre collaborateur

David Benoit agent de bord quebecDavid a grandi dans les dépanneurs, une entreprise familiale. C’est lors d’un voyage en Italie à 18 ans qu’il décide de devenir agent de bord. La passion du voyage était née. Il a visité tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Ses plus belles découvertes sont le Népal, la Namibie, l’Autriche et la Corée du Sud. Il aime le ski alpin, les chats et Céline! Il l’a vu 9 fois en show à Las Vegas. «C’est la meilleure chanteuse au monde! », clame-t-il.


Vous avez déjà visité l’Islande? Vous désirez-nous faire part de vos coups de coeur? N’hésitez-pas à laisser un commentaire ci-bas.

Truc pour livrer un “cadeau” dans une toilette d’avion

Truc pour livrer un “cadeau” dans une toilette d’avion

Toutes les semaines, je rencontre des passagers qui font des excès. Pour certains, les vacances au soleil ne sont pas nécessairement signe de repos, mais plutôt de «ON SE PÈTE LA FACE! ». Ces gens reviennent au Québec épuisés voire détruits car ils ont bu des mélanges assez douteux ou même contracté la fameuse  «tourista».

L’an dernier, j’effectuais un vol du Mexique vers Montréal. Tout juste avant l’atterrissage, un homme à la mi-trentaine, musclé du genre Occupation Double, s’approche de moi:

downloading man toilet– « Monsieur, je m’excuse de vous déranger, mais je viens d’utiliser la toilette et ça l’a collé au fond…», m’annonce-t-il gêné.

J’ai le goût de crier «SEIGNEUR!» mais je me retiens.

Juste avec son «Monsieur» et la formule de politesse qui s’en est suivie, j’ai compris de quoi il s’agissait.

Malgré ma jeune carrière, j’ai cessé de compter le nombre de fois où un passager est venu me voir avec ce même ton malaisé. Une fois, une dame bien habillée est entrée dans la toilette pour se libérer. Lorsqu’elle en est ressortie, elle s’est précipitée vers ma collègue pour l’aviser qu’un CADEAU se trouvait collé à la paroi interne de la cuvette. Malgré les nombreuses tentatives de tirer la chasse d’eau, le capricieux refusait catégoriquement de collaborer.

De la jeune fille en larmes à la femme en talons hauts, le ton reste le même: ANGOISSÉ et GÊNÉ.

J’aimerais beaucoup vous aider. Mais avant je dois vous expliquer le pourquoi du comment.

Les toilettes d’avion, un engin pas comme les autres

airtoiletAh ces toilettes d’avion ! Vous savez, ces cabines étroites et sales? Oui oui, je dis bien sales. Vous devriez y penser à deux fois avant d’y apporter votre tendre moitié… Sachez que ces toilettes ne flushent pas de façon régulière comme celles que vous utilisez à la maison.

Ce sont des toilettes sèches et elles fonctionnent par succion en aspirant tout le contenu pour le rediriger vers un réservoir inférieur dans l’avion. Lorsque vous appuyez sur le bouton faisant office de chasse d’eau, la trappe séparant la cuvette du réservoir s’ouvre. La différence de pression entre la cabine principale et le réservoir à déchets entraîne ainsi le contenu dans la cuve inférieure. Sans eau. Comme par magie. Avec en prime, un terrible bruit qui fait peur aux enfants.

En général, tout se passe bien… sauf quand les CADEAUX arrivent. Là, la situation peut s’avérer vraiment indésirable.

Glamour le métier d’agent de bord? Vous devinez qu’on ne peut pas rester insensible devant ce genre de situation. On doit intervenir et mettre de jolis gants de plastique afin de déloger l’ami en déversant de l’eau bouillante ou utiliser une autre tactique.

J’ai donc trois conseils à vous livrer:

1.« Retenez-vous donc! »

Si vous en êtes capable, s’il vous plaît, retenez-vous jusqu’à votre arrivée à destination. Les toilettes d’aéroport sont souvent beaucoup plus propres que les toilettes d’avion et vous ne risquez pas d’empester la cabine et d’incommoder vos concitoyens voyageurs.

Bon, vous êtes sur le point d’éclater? OK! Calmez-vous et rendez-vous à la toilette la plus proche en prenant soin de verrouiller la porte. J’insiste sur ce point, car vous êtes plusieurs à l’oublier mais il ne faudrait pas exposer votre musée des horreurs à la prochaine personne venue soulager son envie.

Maintenant, écoutez mon prochain conseil:

2. Truc de pro

Toilet-paper-questionsAprès avoir verrouillé la porte, mais avant d’entreprendre votre besogne, vous devez tapisser le fond de la cuvette avec du papier hygiénique. Soyez généreux. Étendez-en partout. Une fois cette étape dûment accomplie, allez-y. Procédez à l’accouchement!

Aussitôt le nouveau-né expulsé, tirez la chasse d’eau et notez le résultat. La cuvette est propre comme un sou neuf! En fait, ce joli papier peint que vous avez pris soin d’étaler a empêché votre progéniture de coller à la paroi réduisant ainsi les risques d’intoxication et d’odeurs nauséabondes.

Dernier conseil:

La prochaine fois que vous prendrez l’avion, si jamais vous devez absolument livrer un cadeau dans la toilette et que la chose se passe mal, lorsque vous aurez terminé, sortez et ne faites semblant de rien. Courrez ensuite le plus vite possible vers votre siège. Personne ne saura que l’orpheline au fond du «bol» est vôtre et vous resterez crédible aux yeux de l’équipage de bord.

En espérant vous croiser sur un prochain BOL ! EUH… VOL !

[vsw id=”AdgTUP9z7VA” source=”youtube” width=”325″ height=”244″ autoplay=”no”]


À propos de notre collaborateur

David Benoit agent de bord quebecDavid a grandi dans les dépanneurs, une entreprise familiale. C’est lors d’un voyage en Italie à 18 ans qu’il décide de devenir agent de bord. La passion du voyage était née. Il a visité tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Ses plus belles découvertes sont le Népal, la Namibie, l’Autriche et la Corée du Sud. Il aime le ski alpin, les chats et Céline! Il l’a vu 9 fois en show à Las Vegas. «C’est la meilleure chanteuse au monde! », clame-t-il.

Pin It on Pinterest