À quarante ans, je deviendrai maman. Et ce, grâce au voyage.

À quarante ans, je deviendrai maman. Et ce, grâce au voyage.

À l’aube de mes quarante ans, une nouvelle aventure s’apprête à commencer. Devenir maman est un cadeau de la vie qui ne me semblait pas destiné. Tout simplement parce que je l’avais mis de côté il y a plusieurs années. Je désirais bien fonder une famille et avoir des enfants un jour mais ce projet était pour moi la chose à faire après…

Je voulais voyager. Voir le monde. C’était une priorité. Mais le après a fini par tarder. La bonne personne n’arrivait pas.

Il y en a bien eu une qui s’est présentée il y a longtemps mais c’était trop tôt pour moi. Je ne voulais pas de cette vie rangée. Pas tout de suite. La majorité des gens fondent leur famille jeune mais ça ne s’est juste pas passé comme ça de mon côté.

J’ai poursuivi ma route seule. Mes rêves. Mes projets. Mes voyages. Je suis devenue agente de bord. J’ai écrit des livres en m’inspirant de mes nombreux voyages. Je suis partie en stand-by à Nassau, à Hawaii, au Portugal. Au début, je me sentais dans mon élément et heureuse. Même seule.

Puis, plus le temps passait, plus j’ai commencé à me comparer aux autres et à douter de mes choix.

Lire l’article: Plonger avec les requins à Stuart Cove’s

Highborne cay – Bahamas

La majorité de mon entourage étaient maintenant en couple. Ils accueillaient leur premier enfant et fondaient leur famille.

Chacun vit sa vie à sa façon. Il ne devrait pas avoir un tracé meilleur que l’autre. Mais j’ai senti une pression sociale. Je me suis sentie jugée et j’ai commencé à douter de mes décisions passées. Ça n’a pas été facile. J’ai souvent pleuré.

Je m’en suis voulu de ne pas avoir voulu me « caser ». On me disait trop difficile avec les hommes et surtout de voyager trop. On essayait de régler mon « problème ».

Pour être difficile, je l’étais. Tout comme Scarlett dans mes romans, j’attendais mon prince charmant.

Pendant l’écriture de mon tome 3 en Espagne

Mais à un moment donné, j’ai commencé à écouter les journalistes. C’est comme ça que mon père les appelle… Ces gens qui nous font douter de nous, de nos idéaux, de nos rêves.

J’ai fréquenté des gars qui m’énervaient juste pour essayer de rentrer dans le moule. Je me suis passionnée pour des hommes qui n’avaient rien à m’offrir mais où le désir était plus fort que tout. J’ai confondu amour et passion. J’étais perdue.

Je me suis même installée dans un petit condo en ville et je n’ai pas voyagé entre mes vols pour avoir une vie plus normale et rencontrer l’homme de ma vie.

Puis un jour, rien n’allait. Cette stabilité me rendait malheureuse. Je m’acharnais à rester stable, à vivre dans mon appartement, car il fallait que j’aille une vie plus normale pour rencontrer quelqu’un… C’est en fait ce que j’avais fini par croire.

On me l’avait dit si souvent : « Comment crois-tu pouvoir rencontrer quelqu’un si tu es toujours partie? » me lançait-on à l’envolée.

Le bonheur n’était pas au rendez-vous. N’était-ce pas cela le plus important? Me sentir sur mon X?

Au Guatemala

J’étais figée dans l’inaction que pour rencontrer quelqu’un. Incapable d’accepter ma vraie nature. Celle du mouvement. Du voyage. D’être près de la mer, un élément qui m’apaise tant et me rend si heureuse.

Comme je ne comprenais pas le message, la vie s’en est chargée. Elle a fait brûler le bâtiment voisin à mon logement et j’ai été expulsée de chez moi pendant des mois. Je me suis rendue à l’évidence que mon bonheur je le trouverais en faisant ce que j’aimais : voyager et surtout passer la majorité de mon temps près de l’océan.

Peu importe si j’étais seule.

Victor et moi dans l’océan

Pour m’alléger, j’ai tout vendu et sous-loué mon appartement. Comme c’était la bonne chose à faire, le chemin se pavait facilement. Une amie venait de se séparer. Elle cherchait un condo meublé et disponible dès maintenant. J’ai sauté sur l’occasion.

J’ai ensuite décidé d’accepter toutes les offres d’aventures qui s’offriraient à moi. Je devais lâcher prise et laisser la vie m’enseigner mon chemin. Pour moi, c’était en voyageant que je vivais des révélations.

Lire l’article: Une fille qui voyage fait-elle peur aux hommes?

Je suis partie en Australie rejoindre deux amis. J’en ai profité pour me gâter et plonger sur la Grande-Barrière de corail pendant une semaine. J’ai fait par la même occasion une visite à Bali et une amie est venue m’y rejoindre. Ce voyage restera une expérience mémorable.

Lire l’article: Plonger sur la Grande-Barrière de Corail

Le spirit of Freedom, expédition de plongée en Australie

Les propositions de voyage affluaient .

J’ai vogué sur un voilier pendant dix jours dans les Bahamas. J’ai visité la Nouvelle-Orléans entre filles. J’ai passé le jour de l’an au Mexique.

Lire l’article: Les Bahamas en voilier

Un jour un ami m’invite à me joindre à lui lors d’un voyage à Cabarete, en République Dominicaine. Je l’ai suivi entre deux vols. Il est reparti et je suis restée un mois. Un mois en solo dans une ville que je ne connaissais pas mais où je me sentais curieusement bien. Une première depuis longtemps.

Ça ne m’était pas arrivé auparavant. De me sentir bien à un seul endroit pour vouloir y rester longtemps.

C’était pourtant évident. J’étais dans la capitale dominicaine des sports nautiques. Moi qui adore la mer, le surf, la plongée. Qui plus est, je pouvais y accéder en seulement quatre heures de vol, de Montréal à Puerto Plata. Pour une hôtesse de l’air, j’avais trouvé le jackpot!

J’ai décidé de m’y établir entre mes vols. Entre-temps, j’ai rencontré Victor, un Dominicain qui ne m’intéressait pas à prime à bord mais comme j’étais seule, j’ai accepté de faire des activités avec lui.

Le fameux dicton qui dit que l’amour arrive lorsque l’un s’en attend le moins s’est avéré exact pour moi.

Pour la première fois, j’ai appris à aimer une personne pour ce qu’il est et non pour ce qu’il a ou ce qu’il représente.

Trois ans plus tard, nous décidons de bâtir une famille ensemble. 

À l’aube de mes 40 ans, je regarde en arrière et je me dis que ces pleurs, ces moments lourds de solitude en ont valu la peine.

J’ai atterri à Cabarete pas parce que je l’avais décidé mais parce que la vie en avait décidé ainsi.

Je ne connais pas le futur, ni ses hauts ni ses bas, mais je sais que pour le moment, je suis sur mon X et je tâcherai d’écouter davantage la vie. Elle seule sait ce qui est bon pour moi.

Voyager c’est laisser la vie vous enseigner votre chemin.

Laissez-lui la chance de vous le montrer.

Cabarete : Petit guide pratique pour vous orienter

Cabarete : Petit guide pratique pour vous orienter

Il était temps que j’écrive cet article. Vous êtes plusieurs à m’écrire pour des conseils lors de votre prochain séjour. Je le comprends, depuis que je partage ma vie en République Dominicaine, je vous ai donné le goût!

Voilà donc un court article pour vous aider à faire un choix judicieux lorsqu’il vient le temps de savoir dans quel secteur vous devriez séjourner.

Cabarete en quatre secteurs et un peu plus

La région touristique de Cabarete s’étend principalement sur quatre grands secteurs ou même cinq. La décision de séjourner dans un secteur ou l’autre dépend majoritairement de vos activités, intérêts, désir de se procurer une voiture ou moto pour vous déplacer etc.

piscine hôtel millenium

Piscine de l’hôtel Millenium

CABARETE CENTRE 

La plage principale de Cabarete est une grande baie bordée de restaurants, bars. Ici, tous les choix s’offrent à vous d’un hôtel tout-inclus à l’hôtel classique jusqu’à la location de condos.

Vous avez le choix entre un hébergement en bord de mer ou choisir un secteur sécurisé comme PROCAB qui est juste de l’autre côté de la rue principale et qui peut-être une bonne option pour payer un peu moins cher et s’intégrer dans un quartier tranquille. 

Plage de Cabarete république dominicaine

Plage de Cabarete

 

Sur AIRBNB, vous avez plusieurs choix selon votre budget et préférence. 

D’autres qui désireraient s’intégrer davantage dans la culture locale peuvent opter pour le secteur CALLEJON DE LA LOMA. Ici, vous trouverez des logements à très bon prix et fréquenterez davantage les Dominicains dans leur quotidien. 

 

KITE BEACH

Pour les amateurs de Kite surf, le secteur de Kite Beach est recommandé. Ici, vous trouverez des appartements dans toutes les gammes de prix et de luxe. Ce secteur est situé à environ 5 minutes en motoconcho du centre de Cabarete. 

Kite Beach Cabarete

Plage de Kite Beach

LES MOTOCONCHO

Pour vous déplacer, si vous n’avez pas votre propre moyen de transport, vous pouvez facilement utiliser les motoconchos qui sont des taxis moto.
Il y a en partout et les prix sont très abordables.
Par exemple, pour aller de Cabarete à Kite Beach le tarif est d’environ 50 pesos (1 $) pour la route aller. C’est la façon de faire alors n’ayez pas peur.

ENCUENTRO

Le quartier de Encuentro est tout désigné si vous êtes un amateur de surf et de tranquillité. Ici, je vous recommande de vous munir d’une voiture ou d’un skooter pour pouvoir faire vos courses plus facilement. Beaucoup d’expatriés vivent ici.

La sélection d’hébergements est majoritairement des condos mis à part le EL ENCUENTRO SURF LODGE qui est un bel hôtel qui offre le petit-déjeuner.

Pour des cours de surf, je vous recommande mon copain (hihi!) Victor Surf Cabarete. Visitez son site web à victorsurfcabarete.com ou réservez via Airbnb Experience .

Victor Surf Cabarete Instructor

Victor surf Cabarete

PERLA MARINA

Perla Marina est un autre quartier qui peut être intéressant pour ceux qui désirent se munir d’une voiture et louer une maison. Beaucoup de familles sont installées dans ce quartier sécurisé et tranquille.

Hôtel Natura Cabana

L’hôtel Natura Cabana s’y trouve. Vous pouvez profiter de leurs classes de yoga, du restaurant et du spa. J’adore cet hôtel! Une fois par mois, ils organisent un très beau marché sur la plage où j’y participe avec ma boutique mobile.

Boutique #FLYWITHME à Natura Cabana

LA BOCA

La Boca est un secteur qui était auparavant développé. J’ai d’ailleurs visité un hôtel tout-inclus abandonné. La région de la Boca commence à revivre un peu et vous pouvez aussi trouver des condos à bon prix. L’embouchure de la rivière Yasica s’y trouve et plusieurs kitesurfeurs s’y rendent pour offrir des cours ou pour pratiquer leur sport. Un restaurant est accessible en petite barque, ce peut-être une activité intéressante à mettre à votre agenda.

SEA HORSE RANCH

Le complexe de luxe SEA HORSE RANCH est situé à mi-chemin entre Cabarete Centre et Sosua. J’en parle ici, car ce peut-être une option pour louer une maison si vous avez les moyens. Ce domaine est très sécurisé et contrôlé.

Le public a accès au restaurant Beach Club en bord de mer, aux terrains de tennis, au centre équestre et au marché du samedi où je participe également avec ma boutique.

Marché de Sea Horse RANCH

N’hésitez pas à faire un tour, c’est un lieu qui vaut le détour.

J’espère que cette courte présentation vous sera utile.

Bon voyage!

Cabarete map guide by sectors 

 

 

 

Quoi faire à Jarabacoa?

Quoi faire à Jarabacoa?

L’été arrive en République Dominicaine. Même si nous sommes déjà sous les tropiques ça ne veut pas dire que la chaleur ne peut pas se faire sentir plus intense. J’avais besoin de fraîcheur. Un voyage dans les montagnes s’imposait donc. 

Jarabacoa est une ville située à environ 2h30 de voiture de Puerto Plata. Bye Bye la mer et les piña colada. Ici, on découvre un tout autre panorama. D’imposantes cascades, des activités écotouristiques, une végétation de pins qui rappelle le Québec et une architecture digne des plus beaux chalets suisses.

En bonus, un climat plus frais qui fait trop de bien !

Voici donc la liste des activités que j’ai effectuées en espérant qu’elles vous guideront lors de votre prochaine escapade.

(REGARDEZ AUSSI LA VIDÉO DU VOYAGE EN BAS DE PAGE)

Salto de Baiguate

 

SALTO DE BAIGUATE

En cherchant sur les blogues et sites web, j’ai réalisé qu’il y a très peu d’informations sur Jarabacoa. Même Google est mêlé lorsqu’il vient le temps de trouver les entrées de certaines cascades.

Pour trouver le Salto de Baiguate, inscrivez SuperMercado Maybely et juste en face il y aura un embranchement. Vous verrez ensuite les indications.

En résumé le Salto de Baiguate est une cascade pour les plus passifs. Pas besoin d’être en grande forme pour y accéder. Quelques marches ont été aménagées pour descendre jusqu’à la rivière. Vous pouvez y passer la journée si vous le désirez.

 

CANYONING IMPROVISÉ

 Comme nous cherchions un peu plus d’aventure, nous avons eu la chance de rencontrer Alfa qui nous a proposé de l’accompagner à une autre rivière. Une rivière secrète.

Entrée secrète

L’entrée est près du Monasterio Cisterciense de Santa Maria mais sans un guide, il aurait été difficile de trouver le lieu exact.

Nous sommes passés par la propriété d’une vieille dame et de là, nous avons marché pendant quelques heures à travers les différentes cascades qu’offre la rivière.

J’ai adoré cette escapade improvisée, car les chutes ne sont ni trop grandes ni trop petites. Il est donc facile de s’y baigner.

@victor.surf.cabarete et moi

 

À l’inverse, le Salto de Baiguate ou la cascade Jimenoa Uno sont tellement hauts avec un débit élevé qu’il est dangereux de s’y tremper.

 

SALTO DE JIMENOA I

Le Salto de Jimenoa Uno est situé à seulement quinze minutes du village de Jarabacoa. L’entrée est visible depuis la route et il vous faudra payer une petite contribution une fois que vous serez stationné.

La chute est nichée dans un ravin et le chemin pour y accéder est bien aménagé. J’ai bien aimé la descente et la montée. Un exercice qui fait du bien aux jambes!

La cascade est vraiment imposante et mesure 75 mètres de haut. Pour s’y baigner, il faut faire attention aux remous, car le courant peut être très puissant et vous aspirer…

PARAPENTE

WOW! Je le recommande à tous si vous arrivez à vaincre votre peur. La vue est superbe d’en haut et l’aventure restera à jamais gravée dans vos plus beaux souvenirs!

J’avais filmé ma descente, mais mes photos se sont effacées accidentellement. GRRR!

Heureusement que Victor filmait aussi. (@victor.surf.cabarete)

Nous avons choisi HAWK PARAGLIDING pour vivre l’aventure. C’est une équipe expérimentée et je me suis sentie en sécurité.

Le lieu de rendez-vous est à côté du lieu d’atterrissage. Vous embarquerez ensuite dans une jeep en route vers le sommet pour vous envoler. Le vol ne durera pas plus de quinze minutes, mais vous donnera des émotions fortes!

 Coût de l’activité avec Hawk Paragliding – 60$US.

OÙ DORMIR?

Hôtel Gran Jimenoa

Nous avons choisi de séjourner au Gran Jimenoa. Un bel hôtel qui par son style architectural m’a fait penser à certains lodges du Québec. Les chambres sont propres, le petit-déjeuner est inclus et une rivière passe juste à côté. Un endroit paisible et situé en bordure du centre de Jarabacoa.

 

OÙ MANGER ?

 JAMACA DE DIOS

Vue du restaurant Jamaca de Dios

À mettre absolument sur votre liste ! Pas seulement pour les assiettes, mais aussi pour apprécier la vue qui donne sur Jarabacoa et la vallée entière. Impressionnant !

Nous sommes allés pour le dîner, mais vous pouvez aussi y aller pour le coucher du soleil. Le prix des plats est élevé, mais vous ne le regretterez pas.

 

CAFÉ COLAO – LIEU DES INSTAGRAMMEURS

Photo- Instagram Café Colao

 

Ce restaurant a trouvé le concept parfait pour faire parler de lui. Sur place, les Instagrammeurs de ce monde disposent de jolies bicyclettes, de cœurs en fleurs ou de divers objets pour faire de belles photos.

Pas de la grande gastronomie, mais l’endroit vaut tout de même le détour.

 

Bon voyage à Jarabacoa !

Visite de l’hôtel Viva Wyndham Tangerine à Cabarete

Visite de l’hôtel Viva Wyndham Tangerine à Cabarete

Les voyages reprendront un jour. Ça c’est certain. Et quand ça arrivera, peut-être aurez-vous le goût de profiter d’un hôtel tout-inclus pour vous reposer ?

J’ai donc pensé vous présenter l’un des seuls hôtels ALL INCLUSIVE de Cabarete, le Viva Wyndham Tangerine.

Accompagnée de Federico Vaccari, le gérant de l’hôtel ainsi que de Kémie Jobin, sa compagne québécoise, j’ai fait une courte visite de l’établissement.

Voici une courte vidéo de présentation:

Ce que vous devez savoir :

L’hôtel donne directement sur la superbe plage de Cabarete et est situé à quelques centaines de mètres du village. Vous pouvez donc sans problème accéder aux autres boutiques et restaurants de Cabarete si vous le désirez.

Sachez tout de même que sur place, vous avez le choix entre trois restaurants à la carte et un grand buffet.

Des 314 chambres, plusieurs offrent une vue sur la mer ou sur la piscine. Certaines disposent même de lits jumeaux pour accueillir les familles. Oh et il y a aussi une garderie pour les enfants si le cœur vous en dit!

L’hôtel dispose également d’un spa pour vous faire masser ou faire nettoyer les pieds par des petits poissons!

Côté COVID, toutes les chambres sont désinfectées après avoir été nettoyées par le personnel de chambre.

Vous recevrez également une trousse de protection personnelle qui comprend : deux gants, deux masques et un gel antibactérien.

Lors du buffet, un gant en plastique vous est remis afin de pouvoir vous servir facilement.

Sachez aussi, qu’avant votre retour, si les exigences de fournir un test négatif de COVID sont toujours en vigueur, vous pouvez l’effectuer directement à l’hôtel. Rien de plus facile!

Bonne visite!

 

Pour voyager à Cabarete

Pour de plus amples renseignements sur le Viva Wyndham Tangerine.