Au Québec, il fait FRETTE en hiver

 

Hôtesse de l’air: « Mesdames et Messieurs, je vous souhaite la bienvenue à l’aéroport de Montréal. Il est actuellement 13h et la température extérieure est de – 10 degrés Celsius. Pour votre confort et sécurité, veuillez demeurer assis avec la ceinture attachée et vos bagages rangés…»

Passager: «QUOI! BAHHHHHH! ARK! GRRRR! OUF! Mon dieu, Guétan, il fait – 10 degrés Celsius dehors! »

Le passager me regarde complètement dérouté.

Passager: « Il fait tellement froid. On est pas habitué! »

Vraiment? Vous n’êtes pas habitué? Vous avez déjà oublié qu’au Québec, il fait froid en hiver? Vous devez en avoir bu des mojitos pour oublier une telle chose!

À vous regarder, j’avoue que j’ai presque envie de vous croire. Vous portez maintenant une légère camisole de coton et une petite robe de plage rose bonbon. Sans parler des sandales! Où sont passées vos bottes? C’est dans cette tenue que vous comptez affronter à nouveau nos rudes hivers québécois?

Pourtant, il y a une semaine, vous portiez un gros manteau chaud. Où est-il passé? Ne me dites pas que vous l’avez laissé à la femme de ménage de l’hôtel à Varadero?

Vous êtes bien né au Québec, non? Avez-vous vraiment oublié tous ces beaux souvenirs hivernaux en une seule semaine au soleil?

Souvenez-vous de votre tendre enfance où Maman emmitouflait précieusement votre corps dodu dans un habit de neige.  Elle enfilait une tuque de laine sur votre minuscule tête. Elle entrait vos petites mains de bébé dans de chaudes mitaines et elle recouvrait votre cou et votre visage d’un long foulard piquant. Vous n’aviez que vos yeux à découvert. De votre petit traîneau, vous pouviez admirer cette belle neige au sol. Vous vous souvenez? Bon, je vous l’accorde, vous étiez un peu jeune.

J’essaie encore.

Vous vous souvenez peut-être de ces fois où Maman vous chassait dehors durant une grosse tempête de neige. Vous criiez que vous ne vouliez pas sortir. Pourtant, elle vous prenait par le bras et vous ne pouviez répliquer. De toute façon, qu’auriez-vous fait à l’intérieur? Le PlayStation n’existait pas durant ce temps là!  Vous affrontiez donc l’hiver comme un grand garçon. Vous geliez royalement, mais vous teniez bon. Vous rentiez à la maison avec la morve au nez. Vous aviez eu FRETTE mais que de bons souvenirs!

Avouez que la mémoire vous revient? Non, vous ne vous souvenez toujours pas!

Essayons ceci alors.

Il y a une semaine, vous étiez à la maison, prêt à partir avec vos valises pleines. Quelques minutes avant votre départ, vous êtes sorti démarrer la voiture pour la réchauffer. Vous en avez profité pour déglacer les fenêtres et déneiger le toit. Vous aviez les mains gelées. Cependant, vous avez quand même déblayé la cour afin de ne pas rester bloqué dans cette neige nouvellement tombée.

Entre-temps, vous vous disiez: « Maudit qu’il fait FRETTE! »

Par la suite, vous êtes retourné à la maison prendre les valises. Quel bonheur de partir enfin en vacances!

Les routes étaient remplies de sloche brune. Vous deviez asperger du lave-glace sur le pare-brise à toutes les secondes pour entrevoir votre chemin. Le gros bonheur!

À l’aéroport, vous êtes entré dans l’avion avec un manteau sur le dos et la broue dans le toupet.

Vous vous souvenez maintenant? La voiture? La neige? Le froid? La buée? C’était il y a une semaine seulement!

Quand avez-vous donc perdu la mémoire?

Je sais maintenant!

Au décollage, la neige s’est éloignée rapidement en dessous de vous. Quelques nuages ont alors brouillé l’horizon pendant un instant. Puis, un beau grand ciel bleu est apparu. À cet instant même, vous avez oublié votre passé…

Hôtesse de l’air: « Pour votre confort et sécurité, veuillez demeurer assis avec vos ceintures attachées et vos bagages rangés jusqu’à l’arrêt complet de l’appareil. Si vous avez besoin d’assistance pour le débarquement, veuillez demeurer assis jusqu’à ce que les autres passagers soient descendus. J’aimerais aussi vous rappeler qu’au Québec, il fait FRETTE! Je vous souhaite à tous un bon retour à la maison et un JOYEUX TEMPS DES FÊTES! »

JOYEUX NOËL ET BONNE ANNÉE 2011!

 

Écrit par Elizabeth Landry

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée des voyages et des sports nautiques. Elle partage son temps entre Cabarete en République Dominicaine, le Québec et les airs. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Sa boutique #FLYWITHME vous fera voyager à travers le monde !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


L&

L'Hôtesse de l'air - Tome 1

Prix régulier$24.95
/
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Roman de fiction où l'héroïne Scarlett est agente de bord. Ses aventures sont tirées de la réalité...

Synopsis:

Scarlett, trente ans, est agente de bord, mais elle préfère dire « hôtesse de l’air » parce que c’est plus sexy. Ses amies ne cessent de lui répéter qu’elle est trop exigeante envers la vie, et surtout envers les hommes. Pourtant, elle refuse de laisser de côté ses principes par peur d’être seule. Elle a bien déniché un emploi de rêve, non ? Alors le reste suivra assurément !

Cependant, travailler à 36 000 pieds d’altitude n’est pas toujours de tout repos. Entre les voyages aux quatre coins du monde, les aventures cocasses avec les passagers et les histoires abracadabrantes de ses collègues, Scarlett attend l’amour. Lorsqu’il se présentera enfin à elle, ce sera sous la forme d’une relation quasiment impossible. Dira-t-elle oui à cet amour et, dans ce cas, à quel prix ?

 

Procurez-vous ce livre sur la boutique ou directement sur Amazon.fr ou Amazon.ca