Mes coups de coeur à Grenade

La première fois que j’ai visité l’Espagne, c’était il y a 15 ans. J’étais venue apprendre l’espagnol pendant un mois dans la ville d’Alicante. Lors de mon séjour, l’école de langue avait organisé un voyage à Granada. Nous avions visité l’Alhambra et regardé du flamenco. Pour le reste, le néant. Mes souvenirs se sont envolés avec les années. Il y a trois jours, je suis revenue. Ma mémoire avait vraiment divagué. Étais-je vraiment venue ici? Comment avais-je oublié la beauté de cette ville, ses tapas, son odeur? Je tente de me faire pardonner quinze années plus tard.

Mes coups de coeur

1. Les tapas

 

La ville de Grenade est encore l’une des seules villes d’Espagne à offrir des tapas gratuits lorsque l’on consomme de l’alcool. On peut donc manger gratuitement, pourvu qu’on accepte ce qui nous est proposé. Comme le dit si bien le dicton du bar à tapas Los Diamantes:  " La tapa, es un regalo de la casa, por lo tanto ni se cambia, ni se elige...  »

Le tapa est un cadeau de la maison, ainsi on ne le choisit pas ni on demande de le changer.

Un must: faire la tournée des bars à tapas qui peuplent la ville. J’ai bien aimé la Calle Navas.

Los Diamantes, Plaza Nueva 13 et calle navas 28.
La Botilleria, Calle Varela 10.

2. Le mirador de San Nicolas / Albaicin / Sacromonte

 

L’Alhambra depuis le Mirador San Nicolas

 

Pour avoir une vue imprenable sur l’Alhambra, rendez-vous Mirador de San Nicolas. Je suggère d’attendre la fin de la journée pour que les couleurs soient splendides et pour témoigner du coucher du soleil. Prenez une bière sur l’une des terrasses aux alentours.

En chemin, une promenade dans le quartier gipsy de Sacromonte s’impose. Les maisons sont à même la roche. Faire attention aux chemins douteux dans la montage qui offre une belle opportunité aux pickpockets.

 

3. Flamenco

 

J’aurais bien apprécié jouer à la vraie touriste et me laisser charmer par l’un des spectacles de flamenco donné dans l’une des caves du quartier Sacromonte, mais je déteste les attrapes-touristes (même si j’en suis une). On m’avait dit que ces représentations avaient perdu leur authenticité. J’ai donc privilégié La Peña de la Plateria, un club privé qui ouvre ses portes les jeudis pour les non-membres. La robe de la danseuse vedette n’était pas aussi flamboyante que j’aurais aimé mais la salle était remplie d’Espagnols, preuve que j’étais au bon endroit.

J’ai adoré! Seul Bémol: ne mangez pas au restaurant principal, qui offre à mon avis une nourriture médiocre pour le prix. Le show commence à 22h30. Vous pouvez arriver pour boire un verre avant d’entrer dans la salle de spectacle qui ne sert pas d’alcool. Il est possible d’apporter votre verre à votre table. 10 euros l’entrée. Réservation obligée.

La Peña de la Plateria, Placeta de Toqueros 7. Albaicin.

 

4. Alhambra

On ne peut passer à côté de l’Alhambra si l’on est à Grenade. D’ailleurs, c’est probablement la raison principale de votre visite. Il faut réserver à l’avance son billet sinon vous ne pourrez entrer dans le Palacio de Nazaries, qui est tout simplement extraordinaire à contempler. Ne pas visiter le Palacio serait comme ne pas aller voir la tour Eiffel à Paris, alors assurez-vous de ne pas le manquer.  Pour faire les réservations par ici.

5. Churros

 

 

Churros du Gran Cafe Bib Rambla

 

Les churros sont pour moi, un cadeau du ciel. Quelle chance car l’on en sert partout à Grenade! J’ai visité plusieurs endroits pour les tester. J’avoue que la recommandation du Lonely Planet avait vu juste. Ceux du Gran Café Bib-Rambla valent le détour car le chocolat est onctueux, ce qui fait la différence. Les churros se vendent séparément du chocolat alors on demande Churros con Chocolate, por favor 🙂

Gran Café Bib-Rambla, Plaza Bib-Rambla 3

La Bicicleta, Calle Pescaderia 4. Un joli café tout mignon situé près de la Cathédrale.

Bon à savoir

Pour les équipages qui iront à Malaga. Grenade est située à 1h30 de bus avec Alsa. Pour réservation ici. 

Il y a plus qu’une adresse à Grenada pour les Bains Arabes. Le Lonely Planet propose le Hammam Al-Andalus mais il y a aussi le Baños de Elvira, plus petit et moins cher ainsi que le Aljibe San Miguel. Il faut réserver de préférence et suivre les heures d’entrées proposées.

Buen viaje!

 

Écrit par Elizabeth Landry

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée des voyages et des sports nautiques. Elle partage son temps entre Cabarete en République Dominicaine, le Québec et les airs. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Sa boutique #FLYWITHME vous fera voyager à travers le monde !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


L&

L'Hôtesse de l'air - Tome 1

Prix régulier$24.95
/
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Roman de fiction où l'héroïne Scarlett est agente de bord. Ses aventures sont tirées de la réalité...

Synopsis:

Scarlett, trente ans, est agente de bord, mais elle préfère dire « hôtesse de l’air » parce que c’est plus sexy. Ses amies ne cessent de lui répéter qu’elle est trop exigeante envers la vie, et surtout envers les hommes. Pourtant, elle refuse de laisser de côté ses principes par peur d’être seule. Elle a bien déniché un emploi de rêve, non ? Alors le reste suivra assurément !

Cependant, travailler à 36 000 pieds d’altitude n’est pas toujours de tout repos. Entre les voyages aux quatre coins du monde, les aventures cocasses avec les passagers et les histoires abracadabrantes de ses collègues, Scarlett attend l’amour. Lorsqu’il se présentera enfin à elle, ce sera sous la forme d’une relation quasiment impossible. Dira-t-elle oui à cet amour et, dans ce cas, à quel prix ?

 

Procurez-vous ce livre sur la boutique ou directement sur Amazon.fr ou Amazon.ca